obrazok-7

Acheter de l’Oral Turinabol en toute légalité

EST-IL POSSIBLE D’ACHETER DU TURINABOL ET D’AUTRES STÉROÏDES ANABOLISANTS SANS ENFREINDRE LA LOI ?OUI !!!

 

Nous avons trouvé la seule pharmacie en ligne exploitée par une société inscrite en Union européenne. Ils vendent de l’Oral-Turinabol dans tous les pays d’Europe, aux États-Unis et au Canada EN TOUTE LÉGALITÉ. C’est donc à dire que la marchandise n’est PAS saisie aux douanes et que vous n’enfreignez PAS les lois de votre pays !

 

COMMENT EST-CE POSSIBLE ? C’EST POURTANT LA VÉRITÉ. IL S’AGIT D’UNE MODIFICATION QUI AGIT EXACTEMENT COMME L’ORAL TURINABOL, SANS ÊTRE ILLÉGAL.

  • Une société officiellement inscrite et contribuable en Union européenne, avec un numéro d’identification TVA de l’Union européenne (et non pas l’un de ces laboratoires clandestins qui se présentent comme des entreprises légitimes).
  • Les cartes de crédit sont acceptées (non pas par un intermédiaire extraterritorial douteux, mais bien par une banque normale en Union européenne).
  • Tous les produits sont munis de codes de sécurité.
  • Ils sont fabriqués en Union européenne selon les normes les plus exigeantes de l’industrie pharmaceutique.
  • Possibilité de livraison par envoi contre remboursement partout en Europe.
  • Les produits sont expédiés avec une lettre aux douanes expliquant qu’ils sont légaux, avec toutes les coordonnées du producteur/vendeur, d’autres documents et permis pouvant être fournis sur demande.
  • Magasin d’usine officiel.

Benefits

Face à la forte concurrence qui caractérisait les Jeux Olympiques et les événements sportifs nationaux, des experts d’Allemagne de l’Est se sont mis à la recherche de stéroïdes efficaces qui permettraient de contourner les politiques d’épreuves anti-dopage appliquées pour ces sports. Ils ont opté pour une version méthylée de la 4-chlorotestostérone, également connue sous le nom d’Oral-Turinabol.

L’Oral-Turinabol est souvent décrit comme un produit dont les propriétés sont à mi-chemin entre le Dianabol et l’Anavar, avec des effets anabolisants modérés et de légers effets secondaires. Le Turinabol présente des effets anabolisants qui sont approximativement équivalents, voire légèrement supérieurs, à ceux de la testostérone, avec peu ou pas d’activité androgénique.

Comme le Turinabol a un gain moins marqué, les personnes qui en prennent ne doivent pas s’attendre à ce que leur masse, leur force ou leur masse musculaire subissent une augmentation spectaculaire. Par contre, le gain de masse musculaire et de force que ces personnes obtiennent sera un gain de « qualité ». Selon les témoignages, le Turinabol donne une apparence de « dur » car le produit n’a pas les propriétés œstrogéniques susceptibles de donner un gonflement indésirable.

Un autre avantage du Turinabol est le fait qu’il est rapidement transformé et excrété par le corps, une bonne chose pour les personnes qui doivent subir des épreuves de dépistage anti-dopage.
En raison de l’altération du 4-chloro, l’Oral-Turinabol ne peut avoir aucune interaction avec l’enzyme aromatase et les effets secondaires estrogènes sont donc atténués. Toutefois, chose intéressante, certains utilisateurs ont signalé une légère gynécomastie lorsque l’Oral-Turinabol est pris seul.

Il est difficile de déterminer s’il s’agit d’une conséquence de l’aromatisation d’une faible quantité de méthyltestostérone laissée par le procédé de fabrication, ou encore d’une légère action directe de l’Oral-Turinabol sur le récepteur œstrogène. L’altération du 4-chloro empêche également l’interaction entre l’Oral-Turinabol et l’enzyme 5-alpha-réductase : une conversion sous une forme dihydro n’est donc pas possible.

Malgré tout, l’alopécie androgénique demeure possible à des doses plus élevées (par exemple : à plus de 40 mg/jour) ; il n’est pas surprenant qu’un dysfonctionnement érectile se manifeste lorsque l’Oral-Turinabol est pris seul, même en présence d’une libido fonctionnelle. Outre d’autres effets tels qu’une légère acné, des indigestions, un taux élevé d’enzymes hépatiques, ainsi qu’une baisse de la production d’hormone lutéinisante et de la testostérone naturelle, méritent d’être mentionnés, le plus préoccupant est l’effet sur le profil des lipides sanguins.

Quelle que soit la posologie et la durée d’administration, le Turinabol a une caractéristique qui devrait inspirer tous les consommateurs à la prudence : il est alkylisé 17-alpha, ce qui le rend hépatotoxique car il ne peut pas être facilement dissocié par le foie. Bien que certaines études indiquent que les enzymes hépatiques demeurent dans des plages normales pour une dose de dix milligrammes par jour, les personnes qui prennent du Turinabolperoral devraient restreindre leur consommation à environ six semaines pour éviter les dommages au foie. De plus, Turinabol peut diminuer la capacité du sang à coaguler. Une prudence particulière est donc requise lors de la consommation de ce stéroïde.